DUNCAN (R.)

DUNCAN (R.)
DUNCAN (R.)

DUNCAN ROBERT (1919-1988)

La naissance de Robert Duncan, à Oakland, le 7 janvier 1919, fut une tragédie. Septième enfant d’un manœuvre démuni, Robert Duncan causa, en naissant, la mort de sa mère. Sept mois plus tard, une famille sans enfants, les Symmes, l’adoptait. Nouvelle tragédie à l’âge de trois ans: le petit garçon court dans la neige vers sa mère adoptive; il tombe, les lunettes qu’il porte se brisent: dorénavant sa vue sera faussée. De ces deux événements, le jeune poète fera sa légende: il transformera ce matériau biographique en défi. À cette transformation il faut donner, d’ores et déjà, une autre source: les parents adoptifs du petit Robert étant férus d’occultisme, son enfance se déroula parmi les «pronostications», les cartes et les tarots, au rythme des séances de la communauté hermétique d’Oakland.

L’université de Berkeley accueille Robert Symmes, alias Robert Duncan, en 1935. Premières expériences homosexuelles, abandon des études au bout de trois ans. En 1940, Duncan s’inscrit au Black Mountain College en Caroline du Nord. Expulsé, il passe les années de guerre à Manhattan, au contact des artistes européens réfugiés (André Breton, Tanguy...). C’est l’époque de sa «saison en enfer», marquée par une courte cure psychanalytique, une correspondance et une amitié bientôt suspendues avec Anaïs Nin. Appelé à l’armée en 1941, Symmes reprend son ancien patronyme et redevient — définitivement — Robert Duncan. Retour à l’université de Berkeley en 1943, mariage, emploi auprès des éditions Dell Publishing, publication en 1944 d’un article retentissant, L’Homosexuel et la société . La rencontre en 1945 de Kenneth Rexroth, poète et traducteur des littératures orientales, lance le mouvement qui aboutira à la San Francisco Renaissance des années 1950, couronnée par la lecture du Howl d’Allan Ginsberg. Avec l’aide de Jack Spicer, Willian Everson et Philip Lamantia, avec l’apport du mouvement anarchiste californien des Wobblies, les deux hommes créent les conditions de cette «renaissance » que les jeunes beatniks new-yorkais donneront un moment l’impression d’avoir confisquée à leur profit.

L’œuvre très singulière de Robert Duncan est faite de syncrétisme religieux, de souffle épique et d’une sensibilité baudelairienne au malheur totalement uniques dans la littérature américaine. Comme si les traditions mariales catholiques et anarchistes européennes avaient fusionné dans cette langue par ailleurs rompue aux allures sèches des Creeley et des Olson, Duncan nous a donné dans The Opening of the Field (1960), Roots and Branches (1964) et Bending the Bow (1968) provisions de bouche et d’esprit pour le siècle qui vient. La culture, nous dit-il, est éternel émerveillement, éternelle nouveauté. Un seul titre, parmi les nombreux publiés par Duncan, a été traduit en français: Passages et structures (1977).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Duncan — Duncan, originally a Scottish name, may also refer to: Contents 1 Fiction 2 Fruit 3 Music …   Wikipedia

  • Duncan — steht für: Duncan (Familienname), den Familiennamen Duncan Duncan (Vorname), den männlichen Vornamen Duncan HMS Duncan, ein britisches Kriegsschiff im 2. Weltkrieg Unternehmen: Seymour Duncan, amerikanische Firma für Tonabnehmer Orte in den… …   Deutsch Wikipedia

  • Duncan — Duncan, AZ U.S. town in Arizona Population (2000): 812 Housing Units (2000): 384 Land area (2000): 2.556569 sq. miles (6.621484 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 2.556569 sq. miles (6.621484 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Duncan II. — Duncan II. (Schottland) Duncan II. (Donnchad mac Maíl Coluim; * 1060, † 12. November 1094) war während eines halben Jahres bis zu seinem Tod schottischer König. Er war der älteste Sohn von Malcolm III. und dessen erster Ehefrau Ingeborg von… …   Deutsch Wikipedia

  • DUNCAN (I.) — DUNCAN ISADORA (1878 1927) Danseuse américaine, née à San Francisco et morte à Nice. Dès l’âge de six ans, Isadora Duncan improvise des danses hors des règles classiques ou traditionnelles. Elle se produit jusqu’en 1900 dans les salons de la… …   Encyclopédie Universelle

  • Duncan I. — Duncan I. (Donnchad mac Crínáin; * 1001; † 14. August 1040) war schottischer König von 1034 bis 1040 sowie von 1018 bis 1040 König von Strathclyde. Er war der älteste Sohn von Crinán, dem Abt von Dunkeld, und von Prinzessin Bethoc und folgte… …   Deutsch Wikipedia

  • Duncan Wu — (born November 3, 1961, Woking, Surrey)[1] is a British academic and biographer. From 2000 2008, he was Professor of English Language and Literature at St Catherine s College, University of Oxford, England. He is now a Professor in the English… …   Wikipedia

  • Duncan, AZ — U.S. town in Arizona Population (2000): 812 Housing Units (2000): 384 Land area (2000): 2.556569 sq. miles (6.621484 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 2.556569 sq. miles (6.621484 sq. km) FIPS code …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Duncan, MS — U.S. town in Mississippi Population (2000): 578 Housing Units (2000): 186 Land area (2000): 0.931242 sq. miles (2.411906 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.931242 sq. miles (2.411906 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Duncan, NE — U.S. village in Nebraska Population (2000): 359 Housing Units (2000): 145 Land area (2000): 0.403262 sq. miles (1.044444 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.403262 sq. miles (1.044444 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”